INDEX 1745  GLOBAL MURALS  PRESTONPANS  ARTS FESTIVAL  GOTHENBURG FOWLERS..


Home

Origins & History

Heritage & Museum

Clan Court & Household

University Press

Regalia

Golfing Delights

Appointments

Court Records

Picture Gallery

Manor of Milton Malsor
Oceana
East Lodge Prestonpans
Laird of Glencairn

Barga
Shop Online

News & Email

Search
Site News

"Nous venons faire notre apprentissage .... à Bayeux "




click on images to enlarge


The Inauguration took place at 11.30 on Saturday September 14th, with 30 Ecossais in attendance, providing music and poetry and re-enactments to a somewhat 'surprised' population of the town and visitors to the Museum and in the Town Square.



After a warm welcome from the town for the Prestonpans Tapestry, Gordon Prestoungrange responded:

Monsieur le Maire, Messieurs, Mesdames .....

'Être ici, à Bayeux, aujourd’hui, pour le vernissage de cette exposition de notre Tapisserie de Prestonpans est pour nous un très grand plaisir. C’est de ma présence en ces lieux, en compagnie de mon épouse, Lady Avril, en 2007, qu’est né l’ambitieux projet consistant à mettre notre histoire sur une tapisserie à l’image de la vôtre.



Notre ouvrage relate en effet une histoire semblable à celle de Guillaume, le conquérant de l’Angleterre. Notre héros, le Prétendant Charles-Édouard, que nous appelons Bonnie Prince Charlie , avait pour grand-père Jacques II Stuart, Roi d’Angleterre en même temps qu’il régnait sur l’Écosse sous le nom de Jacques VII. Son successeur, Jacques, troisième du nom en Angleterre et huitième en Écosse, ainsi que lui-même, avaient été écartés du trône par des lois scélérates votées par le Parlement anglais. Si plusieurs tentatives de restauration avaient eu lieu précédemment, la campagne menée en 1745 par notre Bon Prince Charles fut bien près de réussir et d’aboutir.

Après avoir débarqué en Écosse accompagné de seulement sept compagnons, le Prince réussit en huit semaines à lever une armée, prendre Édimbourg et infliger une défaite aux habits rouges de l’usurpateur lors d’une brillante bataille livrée sur le territoire de notre bourgade d’alors: Prestonpans.

L’Écosse était à lui. Mais il décida d’aller faire campagne en Angleterre pour parachever son œuvre. À partir de là, nos histoires diffèrent sur un point capital : Guillaume vainquit et conquit la couronne d’Angleterre en 1066 ; Bonnie Prince Charlie ne reconquit pas la couronne et fut finalement vaincu en 1746.

Mais trop d’éléments communs avaient retenu notre attention. Dès notre retour en Écosse, le projet de faire une tapisserie contant notre histoire, de son début jusqu’à la victoire de Prestonpans, fut immédiatement accepté. Si nous n’avions aucune idée de la façon de procéder, notre étions résolus. Nous avons réuni 200 brodeurs et brodeuses qui ont en commun d’habiter des lieux ayant jalonné le périple du Prince, ce qui est un gage d’authenticité historique.

Vous avez devant vous le résultat de leur travail. Ses couleurs éclatantes soulignent le grand espoir d’un jeune prince, son ambition, sa victoire contre toute attente, à l’âge de vingt-cinq ans. À Prestonpans aujourd’hui, nous en avons fait un modèle pour notre jeunesse.

En cette Journée du Patrimoine, aujourd'hui, c’est un honneur pour nous de voir notre propre Telle du Conquest associée à la vôtre.

Très bientôt, notre Tapisserie sera sédentarisée à Prestonpans. En attendant ce grand jour, nous avons le plaisir de la faire voyager dans le monde entier. Depuis 2010, date de son achèvement, 44 expositions ont eu lieu en Écosse, en Angleterre, et une fois en France, l’an dernier, à Pornichet, car c’est de Saint-Nazaire que le Prince s’est embarqué pour la reconquête de son trône.

Les nombreux Écossais présents dans cette salle aujourd’hui témoignent du plaisir et de la satisfaction que nous avons de nous trouver à Bayeux, dans vos murs, pour le vernissage de cette exposition. Un deuxième groupe venu d’Écosse sera présent à Bayeux pour sa clôture, fin octobre.

Nous sommes tous ici pour fêter l’événement, bien sûr, mais, davantage encore, nous venons faire notre apprentissage. Nous voulons savoir quelle place vous faites à la Tapisserie dans vos programmes d’enseignement; comment vous conservez la Tapisserie; comment vous gérez le flux des visiteurs; comment vous interprétez l’histoire de Guillaume; quelle est votre politique en matière de reconstitutions historiques; de gestion de la boutique; et autres choses encore. Ce sont aussi des défis qu’il nous faut et faudra relever, à notre modeste échelle. Nous avons beaucoup à apprendre.


Je conclurai en vous remerciant non seulement pour nous avoir donné l’occasion d’exposer en ces lieux si prestigieux, mais aussi pour ce que vous allez nous apprendre et ce que nous allons retirer de vos enseignements.

Merci.'

__________________________________________________________

Ed. This speech was delivered in Bayeux on Saturday September 14th 2013 by Gordon Prestoungrange at the Official Opening of the Exhibition there. Translation was kindly provided by Jean Migrenne, former French language tutor at Edinburgh University, who lives today in Normandy. He first came into contact with Prestonpans through witchcraft - as translator of Nouvelles d'Ecosse and Demonologie. He has been a fine supporter of the Exhibition making many of the on the ground arrangements with Museum staffs.



Published Date: September 14th 2013


Back Back to top
ugg pas cher bottes fourr¨¦es ugg ugg bottes